Actus santé
Trop sédentaires, nos enfants ?

Trop sédentaires, nos enfants ?

Courir dans la nature, grimper à un arbre, faire du vélo, jouer au foot ou à la corde à sauter... Les activités en plein air sont essentielles au développement des enfants. Et pourtant, quatre bambins sur dix ne jouent jamais dehors ! Un constat inquiétant pour la santé de nos petits non seulement aujourd'hui, mais aussi demain.

La fascination qu’ exercent les écrans n’est plus à démontrer. A tout âge, télévision, smartphone et tablette attirent irrésistible­ment le regard. Quasi-hypnoti­sants, les écrans détournent les plus jeunes de tout ce qui faisait autrefois le quotidien d’ un éco­lier : construire des cabanes, rou­ler dans l’herbe, jouer à cache-cache ou faire le tour du quartier en vélo. Aujourd’hui, près de 40 % des enfants ne jouent ja­mais en plein air et, entre l'âge de 4 et 10 ans, le Conseil Supé­rieur de l’ Audiovisuel estime que le temps quotidien passé devant la télévision ou les jeux vidéo s’élève à… deux heures ! En 2016, une étude australienne révé­lait même que les bambins des années 2000 couraient moins vite que ceux des années 1970. En cause : la sédentarité qui leur auraient fait perdre 25 % de leurs capacités cardio-vasculaires. Ef­frayant, non ?


Des effets à court et long termes

Un constat d’autant plus inquié­tant lorsque l’on considère les conséquences de cette séden­tarité chronique : moindre en­durance, essoufflement plus rapide, surpoids plus fréquent… Si l’état de santé général de nos têtes blondes ne prête pas for­cément à inquiétude (ils ne sont pas nécessairement malades), il convient de raisonner à long terme. Par exemple, les capa­cités cardio-vasculaires d’ un individu se développent jusqu’à l’âge de 18-20 ans. Si un enfant ne bouge pas suffisamment, à la fois dans ses plus jeunes années et à l’adolescence, les effets sur la santé du futur adulte se ré­vèlent pour le moins néfastes : cholestérol, hypertension, obé­sité, diabète… Les patholo­gies sont légion et promettent un avenir « médicamenteux » à nos chères têtes blondes !

Le syndrome « couch potato » se transmet

Aux États-Unis, le phénomène est connu depuis de très lon­gues années. Pour désigner les enfants et adolescents avachis sur le canapé, un paquet de chips ou de bonbons devant eux, les Américains parlent de « couch potato » (littéralement, « patate de canapé », que l’ on pourrait traduire par « légume »). Mais les activités sédentaires – autrement dit celles qui se pratiquent en position assise ou couchée et ne requièrent qu’ une faible dépense énergétique – ne se limitent pas à dévorer émissions et séries télévisées : les jeux vidéo, les smartphones ou les tablettes gri­gnotent insidieusement le temps qui mériterait d’ être occupé par des activités en plein air, béné­fiques non seulement pour la santé physique mais aussi psy­chologique de l’enfant – et donc du futur adulte. Pour que nos pe­tits réapprennent à se dépenser, rien de tel que le mimétisme : parents, bougez-vous et vous ferez bouger plus facilement vos enfants !


Etre sédentaire, c'est faire moins d'une demi-heure d'activité physique par jour.

Ce qui compte, c’est l’activité quotidienne : mieux vaut faire une demi-heure de marche active chaque jour qu’une heure par semaine.

L’Organisation Mondiale de la Santé va jusqu’à recommander aux moins de 18 ans de pratiquer chaque jour au moins 60 minutes d’ activité physique modérée (monter et descendre les escaliers, marcher, faire du vélo sur terrain plat, faire du patin à roulettes, jouer au badminton, sauter à la corde…).


Activer le corps et l'esprit pour un développement harmonieux de l'enfant

Une étude longitudinale menée sur des enfants de moins de 5 ans a montré que plus le temps passé devant la télévision était élevé, moins les performances étaient bonnes en matière de développement cognitif, réussite scolaire, aptitudes langagières et mémoire à court terme**.

Les enfants qui regardent la télévision plus de 2 heures par jour à l’âge de 3 ans ont près de 2 fois plus de risques de souffrir d’ asthme avant l’âge de 11 ans**.


Chaque jour plus sédentaires

  • La sédentarité concerne 73% des 15-17 ans et 80% des adultes en France *.
  • 3h05 par jour c’est le temps passé chaque jour par les 3 à 17 ans devant un écran, en moyenne. C’est 20 minutes de plus en 7 ans*.
  • Seuls 5 à 9 % des enfants respectent les recommandations des autorités sanitaires en matière d’activité physique quotidienne. 
  • 61 % des Français ont l’impression que les enfants de leur entourage pratiquent de moins en moins d’ activité physique comparés aux générations précédentes**.



* D’ après la 3e étude de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’ alimentation (Anses) juillet 2017,
** l’étude nationale nutrition santé (www.onaps.fr), un sondage Odoxa pour Le Figaro-France Inter-MNH de mars 2016

Numéro : 01 39 24 60 00

Newsletter
Entrez vos coordonnées pour recevoir notre lettre d'informations :



Logo LMP
Les Ménages Prévoyants - 11 rue Albert Sarraut 78000 VERSAILLES
Téléphone : 01 39 24 60 00
Mutualité Française